Intégration des nouveaux arrivants

Intégrer les nouveaux arrivants au secteur du tourisme

L’intégration des nouveaux arrivants au secteur du tourisme est une question complexe qui nécessite une collaboration étroite de la part des nouveaux arrivants, des employeurs, des services d’immigration et des organismes de développement des ressources humaines en tourisme.

Des recherches menées par divers services gouvernementaux, organismes sans but lucratif et groupes d’analystes ont permis de définir les principaux obstacles auxquels font face les travailleurs immigrants au Canada : aucune expérience de travail au Canada, compétence linguistique insuffisante, incompréhension et non-reconnaissance des titres de compétence étrangers, tendance des employeurs à rejeter les candidats surqualifiés, et absence de réseau de relations.

De nombreux organismes offrent déjà des services d’aide aux immigrants à la recherche d’un emploi rémunérateur. Les obstacles à l’emploi dans le secteur du tourisme sont en grande partie les mêmes que dans les autres secteurs.

L’élaboration et l’adaptation de stratégies et d’outils d’aide aux nouveaux arrivants permettront de les aider à trouver un emploi rémunérateur et de mieux répondre aux besoins en main-d’œuvre des employeurs touristiques.

Intégrer les compétences des immigrants au marché du travail en tourisme (Date d’achèvement prévue : février 2008)

Prenant appui sur la recherche du RH Tourisme Canada intitulée « UN CHEMINEMENT DIFFICILE », ce projet s’inspire du guide d’embauche et de conservation des travailleurs formés à l’étranger (The Employer’s Roadmap to Hiring and Retaining Internationally Trained Workers), commandé par Citoyenneté et Immigration Canada. Spécialement destiné aux employeurs touristiques, ce guide propose des modèles efficaces d’intégration des nouveaux arrivants, adaptables à chaque région.

Définir les attentes : Expérience dans le milieu de travail canadien (novembre 2007)

Dans le cadre de cette recherche, on a demandé aux employeurs touristiques, aux services d’immigration et aux nouveaux arrivants de définir les compétences, les attitudes et les comportements qu’on attend des travailleurs formés à l’étranger qui veulent obtenir un emploi de premier échelon dans l’industrie du tourisme.

Le rapport décrit les neuf compétences et attitudes de base que plus de 200 000 PME touristiques recherchent au moment de l’embauche. On y propose des façons de reconnaître et d’intégrer à son effectif les nouveaux Canadiens formés à l’étranger. (Cliquer ici pour obtenir un résumé du rapport.)

En réponse aux résultats de l’étude, on a élaboré un programme de formation national (Compétences essentielles en milieu de travail canadien) adapté aux besoins des nouveaux Canadiens. Ce programme permettra à l’industrie d’accélérer l’intégration des immigrants au marché du travail, et préparera les professionnels formés à l’étranger à répondre aux attentes des employeurs du secteur du tourisme.

Un cheminement difficile : Perspectives des organismes d’aide aux immigrants concernant les défis relevés par les nouveaux arrivants dans le secteur du tourisme

(septembre 2005)

Cette recherche avait pour objectif de répertorier et de cataloguer les programmes et les fournisseurs des services offerts aux immigrants, notamment en matière de formation linguistique, d’alphabétisation et d’orientation professionnelle. Les résultats de la recherche aident le CCRHT à établir des relations de travail avec ces groupes. RH Tourisme Canada a pour objectif d’aider ces fournisseurs à offrir des services efficaces, tout en prévenant les chevauchements inutiles dans l’évaluation et la reconnaissance des titres de compétence des nouveaux arrivants au Canada.

Research Towards a Foreign-Credentials Recognition Model for Non-Regulated Professions (septembre 2004)

(disponible en anglais seulement)

Ce projet avait pour objectif l’exploration des façons de faciliter l’immigration, d’accélérer l’intégration et d’accroître la mobilité des travailleurs étrangers exerçant une profession non réglementée.